Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernières infos ...

Bonjour à tous,

La  politique sanitaire brutale et sans discernement se poursuit, basée sur la  propagande par la peur.  

Les mesures de confinement imposées et le contrôle jusqu'à l'absurde et la folie, nous empêchent actuellement  de continuer la pratique du qi gong ensemble. Et ce jusqu'à minimum la fin de l'année.

Ca fait déjà un mois qu'on galère faute de salle. Je ne vais pas remplacer  les cours par zoom, les conditions sont trop mauvaises  de chez moi, d'autant plus en phase d'apprentissage d'un qi gong. Je l'ai fait en avril dernier, c'était  un pis aller de courte durée. Hors là, l'avenir est incertain; les salles vont elles ré-ouvrir en janvier?...  aucune certitude et pratiquer dehors, ça sera difficile. 

Cette période est  une excellente occasion pour vous approprier la pratique, seul(e), je sais que certain(e)s le font déjà. Et sinon il y a d'excellentes vidéos  à suivre sur internet, je vous signale le site de Soie Zen et celui de Crystel Herbeaux del Pino, ils ont des chaines you tube.

Pour le zhi neng qi gong, Yves Réquéna et Jérôme Ravenet sont en ligne.

Je vais regarder et mettrai les ressources trouvées sur cette page.

N'hésitez pas à m'appeler si vous voulez des infos ou autre, je reste disponible :)

Bien sûr tous les paiements sont suspendus, j'aviserai quoi faire suivant l'évolution de la situation, avoir ou report, ou remboursement.

 Je vous embrasse, à bientôt, Nathalie.

 

               

Entretien avec Jean Loup Bonnamy auteur de "quand la psychose fait dérailler le monde":

 

 

 

 

Ci dessous une interview du Dr Louis Fouché médecin anesthésiste - réanimateur à l'hôpital de la conception à Marseille qui a créé le collectif réinfo covid, composé de 350 chercheurs, médecins, scientifiques, philosophes.

4 axes:

Sortir de la peur

Ouvrir un débat démocratique et scientifique

Infléchir la politique sanitaire

Réunir les collectifs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :